Il est vital que l'ensemble des composantes de la gauche écologique et sociale soit capable de négocier pour se mettre d'accord sur les contours d'une alliance qui vise à mettre en plus une nouvelle citoyenneté plus responsable socialement et écologiquement. La gauche n'est arrivée au pouvoir pour changer vraiment les choses que quand elle est unie autour de ce qui la rassemble en mettant de côté ce qui la divise.