L'intégration d'une dose de proportionnelle dans les élections législatives est une bonne chose mais doit être précisée afin de garantir malgré tout d'avoir une assemblée gouvernable ! Ceci dit une réduction du nombre de députés, un mandat unique (plus de cumuls) et d'une durée différente de celle du Président afin d'éviter, comme aujourd'hui, une assemblée "à la botte" sont également nécessaire afin de redonner confiance aux français dans leur personnel politique. Une réflexion doit également être menée sur "les professionnels de la politique" car la réponse n'est pas simple à la question de savoir s'il s'agit d'un mandat temporaire dans une vie professionnelle ou bien s'il est nécessaire d'avoir des experts de la chose aboutissant de fait à avoir des professionnels de la politique ? Cela peut d'ailleurs être un mix entre pro et mandatés.