Ce samedi 5 juin, Yannick Jadot s’est rendu dans les Hauts-de-France aux côtés de Karima Delli, tête de la liste d’union de la gauche et des écologistes « Pour le climat, pour l’emploi » aux élections régionales.

Le premier rendez-vous était fixé à Tourcoing avec Katy Vuylsteker et Ali Laazaoui, candidats respectivement écologiste et socialiste aux élections départementales dans le canton de Tourcoing, ainsi que de Jean-Pierre Balduyck, ancien député-maire socialiste de la ville de Tourcoing. Premier arrêt : Plaine Images, un hub dédié aux industries créatives.

En sa qualité d’incubateur et d’accélérateurs d’entreprise, Plaine Images accompagne les startups naissantes dans le domaine des jeux vidéo, de l’audiovisuel, de design et de la réalité virtuelle/augmentée. Bâti sur le site d’une ancienne usine textile, ce hub symbolise bien le rôle que peut jouer le numérique responsable dans la relocalisation de notre économie et dans la création d’emplois. Ici, c’est près de 1800 emplois au service des industries créatives qui ont été créés dans la métropole Lilloise. Demain, c’est tout un secteur que nous pouvons redynamiser.

Après une halte au marché de Tourcoing (qui a vu grandir Karima Delli !) et une rencontre avec les habitants de la ville, la journée s’est prolongée à Lille, aux côtés de Stéphane Baly, président du groupe écologiste au conseil municipal Lillois et de Jeremie Crépel, membre lillois du bureau national d’EELV.

Là, le groupe a rejoint les rangs du rassemblement contre le sur-développement de l'élevage intensif dans les Hauts-de-France, organisé par plusieurs associations de défense des droits des animaux. Le développement de l’agriculture intensive doit cesser pour ouvrir la voie à une transitons agricole et alimentaire pour le bien des agriculteurs et des consommateurs. Pour cela, l’État et les collectivités se doivent de proposer des solutions afin de faciliter cette transition vers une agriculture biologique et locale en accompagnant les agriculteurs.