il faut revoir les taux non seulement sur le carbone mais rétablir des" taux de luxe" proportionnels aux biens. Cela existait avant