C’est dans la ville de Fresnes, au sud de Paris, que Yannick Jadot s’est rendu tout début mars pour soutenir la liste écologiste aux élections régionales d’Ile-de-France portée par Julien Bayou.

La rencontre, sur le thème de la rénovation thermique des bâtiments, s’est déroulée dans la résidence du Clos de la Garenne qui a bénéficié d’un programme de rénovation exemplaire. La France connaît encore un million de passoires thermiques dont faisaient partie ces logements des années 60.

Les présidents des conseils syndicaux à l’initiative des travaux ont détaillé leur quotidien en présence notamment de Annie Lahmer et Philippe Bouriachi, binôme tête de liste écologiste du Val-de-Marne, et Kader Chibane, qui porte la liste l'Écologie évidemment Seine-Saint-Denis. Le constat était alarmant : fissures, taux d’humidité élevé, moisissures et condensation s’ajoutent aux faibles performances énergétiques et au coût du chauffage.

Ces rénovations qui ont mobilisé 30 compagnons pendant 10 mois on eu un impact social et environnemental très positif. Elles peuvent permettre de faire baisser de 30% les factures énergétiques à l’échelle d’un immeuble ! Ainsi, à l’image de ces résidences de Fresnes, il est impératif d’accélérer le rythme de rénovation thermique.

Les élus locaux présentes, comme Marie Chavanon, Maire de Fresnes et Marie Leclerc Bruant, Maire adjointe à la transition écologique ont à cœur d’accompagner les habitants dans la mise en œuvre des travaux.

Cette rénovation thermique devrait être accessible à toutes et à tous ! Ainsi, pour bâtir la société résiliente, écologiste et sociale de demain, l’État doit prendre ses responsabilités en assurant une prise en charge de 100% des coûts de rénovation thermique pour les ménages vulnérables. Cela fait partie des mesures exposées dans les "10 premiers chantiers" pour une République écologique et sociale.