Il faudrait encourager la mixité sociale dans les grandes écoles, avec un nombre conséquent (et pas 2 à 5 % comme aujourd'hui) de places pour les milieux type REP et ruraux.