Deux choses à engager rapidement: - Ne plus rattacher l'IGPN au ministère de l'intérieur pour lui donner plus d'autonomie et mettre cet organe de l'Etat en obligation de rendre compte au parlement - Remettre en place une police de proximité qui travaillera en lien avec les organisations sociales dans les villes