1/ Un plan de reconstruction verte pour une France résistante, innovante et décarbonée.

20 milliards d’euros par an d’investissement public pour réussir une transition écologique socialement juste

Nous investissons massivement dans l’innovation et l’économie pour ne plus subir les catastrophes sanitaires et climatiques annoncées, les drames humains, les désastres sociaux et le désordre démocratique qui en découlent. 20 milliards d’euros pa ran, c’est l’investissement public nécessaire pour réussir la transition écologique. Les secteurs prioritaires sont la rénovation thermique et les énergies renouvelables, les mobilités et les infrastructures, la préservation de la biodiversité, les universités et l’innovation.

Les besoins de financements nécessaires pour atteindre les objectifs de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) et la neutralité carbone d’ici 2050 sont évalués à 15 à 18 milliards d’euros par an (*1), dont 9 milliards apportés par l’Etat. C’est la condition pour obtenir une baisse significative des émissions en 2022-2027 vers la neutralité carbone. Si l’on ajoute à ces besoins climatiques ceux nécessaires à la préservation des écosystèmes et la mutation agricole pour une agriculture adaptée au changement climatique, respectueuse de la biodiversité, il faut mobiliser le double de financements publics.

La mobilisation de 20 milliards par an dès 2021 et sur 2022-2027 pour la transformation des secteurs les plus polluants (bâtiments, transports, énergie, agriculture, industrie) permet de créer plus d’un million d’emplois, de qualité, non-délocalisables et répartis sur tout le territoire.

Ce plan de reconstruction verte est notamment financé par l’emprunt alors que les taux d’intérêt sont historiquement et durablement bas, la réorientation des financements du budget de l’Etat vers les secteurs soutenables, une fiscalité environnementale plus juste intégrant les impacts négatifs de certaines pratiques, le recours aux financements européens, y compris la PAC, et à une meilleure utilisation de l’épargne et des financements parapublics.

Respirer un air sain: L’interdiction de la vente des voitures diesel et thermiques classiques à partir de 2030.

Nous ne nous résignons ni aux 67 000 morts prématurées liées à la pollution de l’air, ni à la disparition des groupes automobiles français et européens faute d’anticipation des exigences sanitaires et climatiques ainsi que des innovations technologiques et sociétales à l’œuvre en matière de mobilité. Plusieurs pays européens et de nombreuses villes se sont engagés sur l’interdiction de vente ou de circulation des véhicules polluants sur la prochaine décennie. Il s’agit donc d’anticiper et d’accompagner cette conversion nécessaire.

Le plan de transition automobile est bâti avec les constructeurs, les équipementiers, les salariés, les collectivités, les consommateurs et les associations.

Un bonus écologique est prévu pour l’achat et la location de véhicules d’occasionà basses émissions à des fins personnelles ou professionnelles ainsi qu’une aide au «retrofit». Des Zones à Faibles Emissions sont instaurées en sortant des zones urbaines polluées, d’ici à 2025 pour le diesel et d’ici à 2030 pour l’essence. Il s’y ajoute le développement des voitures en libre-service, la mise à disposition de véhicules électriques par l’employeur, la généralisation du co-voiturage, le «leasing» pour les voitures basses émissions.

Nous investissons sur les trains du quotidien et les gares de proximité. Nous instaurons un cadre encourageant le report des modes de transport depuis la route vers le fret ferroviaire et fluvial pour réduire de 50% d’ici 2030 les émissionsdu transport logistique.

La rénovation thermique des logements accessibles à tous !

100% des coûts de rénovation thermique pris en charge pour les ménages les plus modestes avec avance des frais par les énergéticiens et service public de la rénovation

La transition écologique suppose pour les ménages de rénover leur logement. Cet investissement s'avère très difficile pour les ménages modestes. 40% des «passoires thermiques» sont occupées par des ménages à faible revenu (4 premiers déciles de revenu), soit 1,7 million de logements –1 million pour les ménages à plus faibles revenus (deux derniers déciles). Dans le cadre de la refonte des certificats d'économie d'énergie, les programmes de soutien à des équipements sont remplacés par une aide aux rénovations globales. En contrepartie de cette aide à la rénovation, les ménages aidés doivent consommer de l'énergie renouvelable.Les rénovations globales des passoires thermiques sont obligatoires en cas de changement de propriétaire.Afin de les guider dansleurs choix, les ménages sont accompagnés par un service public de l'efficacité énergétique prodiguant conseils et organisant l'amélioration de l'empreinte environnementale des bâtiments et des mobilités de leurs territoires.

 

(1*)Par le Think tank I4CE

 


1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Inscrivez vous pour laisser un commentaire

Anonymous
Se connecter avec ou
Vous n'avez pas de compte ? Créer votre compte
Verifier votre compte email pour un lien de validation afin d'activer votre compte
Trier par ordre :
ou trier avec les étiquettes suivantes

  • Lutte contre les feux de forêt : lancer un nouvel AIRBUS bombardier d’eau remplaçant du Canadair

    Nous devons nous préparer à une augmentation dramatique des incendies de forêt causés par le réchauffement climatique. Il est URGENT de développer une capacité d’intervention moderne pour lutter massivement contre les feux en France et aussi à l’international pour aider les autre pays à sauver leurs forêts (Californie, Australie, Russie...). La production des Canadair CL-415 a été arrêtée en 2015. En France la flotte vieillissante de Canadair de la sécurité civile est de seulement 12 CL-415 (3 pertes en 1997, 2004 et 2005). L’âge moyen de ces aéronefs est de 25 ans. L’industrie aéronautique française représente 500 000 emplois directs et indirects menacés par la baisse nécessaire du traffic aérien de masse. Un nouvel Airbus du feu permettra de sauvegarder ce domaine d’excellence de l’ingénierie aéronautique en le mettant au service de la nature et du climat. » https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/rapports/cion_lois/l15b0278-tix_rapport-avis.pdf


  • La constuction verte doit être européenne

    Si je partage pleinement l'objectif de "verdir très vite et fortement" l'économie, je suis persuadé que compte tenu des enjeux géopolitiques et des sommes nécessaires, il est vital que ce sujet soit AVANT TOUT traité au niveau européen, or dans les dix premières mesures je ne vois rien sur ce sujet ce qui est une erreur de mon point de vue. La France seule ne pèse pas suffisamment face aux USA, à la Chine, à l'Inde, la Russie et commençons par convaincre nos partenaires européens, ce qui va être compliqué et nécessite une refonte de la gouvernance européenne plus démocratique et à la majorité et non plus à l'unanimité.


  • LA RENOVATION ENERGETIQUE ? AH BON ?

    Plein de voeux pieux mais comment on fait ? Une maison d'accord mais un logement ? C'est tout l'immeuble qui doit être repensé. On fait comment ? "un service public de l'efficacité énergétique prodiguant conseils " : où va-t-on trouver les compétences ? Aujourd'hui elles sont dans les BET thermiciens. On les nationalise ? "En contrepartie de cette aide à la rénovation, les ménages aidés doivent consommer de l'énergie renouvelable" : de quelles énergies renouvelables parle-t-on ? Il faudrait préciser Il n'y a aucune mention sur la RE2020 à venir. A lire le texte, on a l'impression qu'il n'existe pas de réglementation thermique en France. Il faudrait travailler les dossiers pour aller un peu plus haut que le y'a qu'a, y faut qu'on. Pour finir : la formation des entreprises et artisans pour faire face à ce plan ? Quelle est la situation actuelle ? Quelle est la capacité des professionnels en nombre et technicité à répondre à cet enjeu ? Une politique de formation est-elle nécessaire ?


  • Stopper le réchauffement climatique Propositions concrètes

    Une base de propositions chiffrées à étudier, discuter et améliorer... C’est le but de ce livre disponible sur : https://www.librinova.com/librairie/jean-charles-piketty/stopper-le-rechauffement-climatique-propositions-concretes-1 Ce livre disponible en format PDF ou ebook ou Kindle vous sera envoyé gratuitement par mail en m'écrivant à [email protected]